Le truc du mois : des recettes végétaliennes!

Le printemps n’est pas tout à fait encore là, mais on n’a quand même moins le goût de plats lourds (un ptit ragoût de boulettes anyone ?). Et on n’est pas encore tout à fait rendus à sortir le barbecue, sauf pour les plus crinqués d’entre nous.

Mais je me suis dit qu’un p’tit quelque chose de nouveau à se mettre sous la dent serait le bienvenu en ce beau mois d’avril. Et tant qu’à faire, pourquoi ne pas aussi faire du bien à la planète et sortir de notre zone de confort EN MÊME TEMPS! Parlez-moi d’une pierre, deux coups!

J’ai donc eu l’idée de faire appel à mon amie Émilie pour nous suggérer des coups de cœur végétalien. Je connais Émilie depuis fort longtemps, à cette époque où on travaillait toutes les deux en centre d’appel l’été, pendant nos vacances d’université. Sous ses airs de fille sage comme une image, Émilie a toujours su me surprendre par son humour su’a coche et son audace. Elle aura même su, grâce à nos fous rires partagés, me faire apprécier le travail en centre d’appel. Pas peu dire!

On ne vit plus dans la même ville depuis longtemps, mais on a gardé contact via les médias sociaux. Et Émilie me fait toujours saliver quand elle partage ses recettes sans viande et sans produits venant de l’animal. Alors je me suis dit : laissons-la nous proposer ses recettes gagnantes! Et nous parler un peu de son virage végétalien, effectué avec intelligence et patience.

Émilie, à toi la parole!

Il y a un an et demi, j’ai décidé d’essayer d’adopter une diète principalement végétalienne. Je dis « essayer » parce que c’est exactement de cette manière que j’ai choisi d’aborder la chose, comme je l’avais fait quelques mois auparavant pour le compostage et le zéro déchet, pour réduire mon empreinte écologique : sans me mettre de pression, sans viser la perfection du premier coup, en me laissant le temps de découvrir les moyens qui me permettraient de durer.

Selon l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, l’élevage est responsable de 14,5 % des émissions de gaz à effet de serre dues à l’activité humaine. 

Meatless Monday

Je dis « principalement », parce que je vis avec quelqu’un qui, s’il n’a pas vu de problème à ce que je change ma façon de cuisiner, n’a pas souhaité adopter le même régime. Ainsi, par exemple, jusqu’à ce que je trouve une meilleure option, je continuerai d’utiliser l’occasionnel quart de tasse de yogourt pour cuisiner un plat autrement sans produit venant de l’animal que mon conjoint pourra également apprécier.

« Principalement » aussi parce que j’ai horreur du gaspillage alimentaire. Le restant de bouillon de poulet que mon chum a laissé au frigidaire ? Je vais l’utiliser au lieu de le jeter. « Principalement », enfin, parce que lorsque je dois manger ailleurs que chez moi, que ce soit au resto, chez la famille ou des amis, il n’y a pas toujours d’options végétaliennes au menu.

C’est en gros ma façon de vivre mon végétalisme « à presque temps plein » : simplement et sereinement, en m’autorisant les écarts et en privilégiant toujours les solutions qui produisent le moins de déchets possible. Qui d’Yves, Tofurky ou Gardein fait les meilleures viandes végétaliennes ? Impossible pour moi de le dire, puisque je n’ai jamais acheté ces produits et que je m’en passe très bien.

C’est avec un immense plaisir que je vous partage aujourd’hui trois de mes recettes préférées. Délicieuses, elles sont également simples, rapides et nutritives. En prime : elles ne vous laisseront pas avec une montagne de vaisselle à faire. Parce que j’ai beau avoir choisi de me tenir loin des produits transformés et emballés, je n’ai pas fait voeu de passer ma vie dans ma cuisine !

Le zéro déchet vous fait aussi de l’œil ? Vous pourrez trouver ici une liste d’épiceries en vrac et d’autres commerces où on acceptera de vous servir dans vos contenants, classés par région.

Epicerie zero dechet

Une épicerie zéro déchet. Tout (ou presque) peut être acheté en vrac. On pourra également trouver en ligne comment préparer facilement soi-même certains produits : sauces, condiments, tartinades, laits végétaux, etc.

Première recette : Chili au quinoa, par L’établi du Chef

Chili quinoa

Un plat délicieusement épicé où tous les ingrédients cuisent dans la même casserole : qui dit mieux?

Le quinoa et les haricots secs sont de bonnes sources de protéines et de fer. Parlant des protéines, savez-vous que peu importe votre régime alimentaire, vous n’en manquerez jamais si vous mangez varié et que vous consommez suffisamment de calories?

Mes trucs et commentaires :

  • Ce plat se congèle très bien : je n’hésite pas à doubler la recette pour en avoir pour plusieurs repas.
  • Je remplace le beurre (dans la partie « Méthode ») par de l’huile de coco raffinée.
  • Je n’aime pas particulièrement le céleri et j’ai remarqué que c’est un aliment qui était plus souvent qu’autrement gaspillé chez nous. Aussi, j’ai toujours préparé cette recette en l’omettant tout simplement.
  • Pas d’haricots en conserve pour moi. Avant d’aller au lit, je mets la moitié du volume requis d’haricots secs à tremper, dans trois fois leur volume d’eau. Le lendemain, je jette l’eau de trempage, je rince bien les haricots, puis je les fais cuire pendant une heure et demie, dans un grand chaudron, également dans trois fois le volume d’eau. Attention à ne pas couvrir complètement et à retirer l’écume comme elle se forme pour éviter les débordements !
  • Des tomates fraîches coupées en cubes font très bien l’affaire pour une solution zéro déchet. J’allonge alors le temps de cuisson de 20 minutes ou jusqu’à ce que le quinoa soit bien cuit.
  • Comme c’est une recette que fais souvent, je prépare le mélange d’épices en plus grande quantité. Ça me permet de sauver du temps.
  • La finition est une étape facultative, mais j’aime bien ajouter de la coriandre, de l’oignon vert et des quartiers de lime si j’en ai déjà sous la main. Le résultat est un plat entièrement végétalien, faible en gras et cuisiné à très peu de frais.

Deuxième recette : Tofu Général Tao, par La Cuisine de Jean-Philippe

Tofu General Tao

Une interprétation végé d’un plat apprécié par plusieurs : le poulet Général Tao.

Je recommande le site du chef Jean-Philippe Cyr à quiconque souhaite s’initier à la cuisine végétalienne. Ses recettes sont simples et requièrent peu d’ingrédients, deux critères que je recherche. Il faut aussi voir ses vidéos (hilarantes), sous la section « Blog ».

Mes trucs et commentaires :

  • Mettons d’abord une chose au clair : le tofu ne contient pas d’OGM au Canada. Le soya génétiquement modifié est principalement destiné à nourrir les animaux d’élevage #hummm. Dans le doute, on pourra tout de même rechercher un tofu certifié biologique.
  • Je rince et je presse toujours mon tofu avant de le cuisiner. Il se vend des presses à tofu, mais c’est un gadget dont on peu très bien se passer. À la place, j’emballe mon tofu dans un linge à vaisselle propre et je pose dessus une grosse cocotte en fonte (ou un faitout avec du poids dedans) pour au moins 20 minutes.
  • Je n’ai pas encore trouvé de ketchup en vrac, mais les recettes à faire chez soi abondent en ligne. À partir de tomates fraîches ou de pâte de tomates. En passant, la pâte de tomates se congèle : en cuillerées sur du papier parchemin ou dans le bac à glaçons.
  • Je sers le tofu Général Tao avec du riz au jasmin et du brocoli cuit vapeur. La cuisson à la vapeur permet de conserver un maximum de nutriments. Le brocoli aurait également des vertus anti-cancer.
  • Le tofu acheté en vrac se conserve jusqu’à une semaine dans l’eau, dans un contenant hermétique. L’eau doit être changée chaque jour.

Troisième recette : Salade de lentilles, de pommes de terre rôties et d’asperges, par Oh She Glows

Salade lentilles

Cette salade est si bonne que lorsque j’en prépare pour mes lunchs de la semaine, je me surprends à avoir hâte au lendemain à peine ma fourchette déposée !

Les lentilles sont définitivement nos alliées lorsqu’on souhaite perdre du poids. Riches en fibres, elles favorisent la satiété. On sera ainsi moins porté à grignoter entre les repas.

Mes trucs et commentaires :

  • Je préfère de loin les lentilles Du Puy (ou françaises) aux lentilles vertes. Elles sont plus délicates au goût, mais donnent aussi un plus joli résultat dans l’assiette.
  • J’utilise des pommes de terre Yukon Gold (les meilleures !).
  • Si je n’ai pas de moutarde à l’ancienne, je double tout simplement la quantité de moutarde de Dijon.
  • Personnellement, je préfère manger cette salade froide.

BONUS : La meilleure recette de seitan maison, par Baked In

Gyros de seitan

Le seitan est une « viande végétale » très protéinée, grâce à la farine de gluten (la protéine du blé).

Dans la plupart des recettes disponibles en ligne, le seitan est poché dans un bouillon ou à la vapeur. Les commentaires rapportent malheureusement fréquemment un résultat à la texture caoutchouteuse. Aussi, après plusieurs essais infructueux, j’étais vraiment heureuse de découvrir celle-ci, ridiculement simple, où le seitan est cuit au four.

Mes trucs et commentaires :

  • Pour le seitan lui-même, ça s’arrête à l’étape 4. Simple, que je vous disais !
  • La farine de gluten se trouve plus facilement dans les épiceries zéro déchet et dans les marchés d’alimentation santé.
  • La fumée liquide peut être trouvée facilement chez IGA, Metro et Provigo.
  • J’utilise le seitan pour faire des ribs, des fajitas et des gyros.
  • Le seitan se prête très bien à la diversification alimentaire menée par l’enfant. Mon neveu Thomas est d’ailleurs un très grand fan de cette recette.

Sources proteines vegetales

Voilà ! J’espère que j’aurai réussi à vous inspirer avec ces quelques recettes simples et savoureuses.  Si le cœur vous en dit de me laisser un commentaire, je serai heureuse de vous lire!

***

Merci Émilie pour ces recettes pleines d’inspiration! La preuve que l’alimentation végétarienne/végétalienne est loin d’être ennuyante et monotone! Laissez-vous savoir quels sont vos coups de coeur sans viande! Bonnes découvertes!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s