Combiner les plaisirs de l’été et la perte de poids : un rêve atteignable!

C’est un fait que ça a toujours été plus facile pour moi de perdre du poids – ou de ne pas en prendre – pendant les mois plus frais. Il y a quelque chose dans l’été qui titille mes envies d’excès. Pour moi, les plaisir de l’été sont nombreux : cocktail sur la terrasse, bière d’après-midi, hot dogs sur le barbecue, crème glacée molle, escapade gourmande, brunch sur le patio, petit verre de rosé…

Cependant, je dois dire avec fierté que j’ai continué à perdre du poids l’été dernier et que je peux jusqu’à maintenant affirmer que je réussis à maintenir cet été.

M’est donc venue l’idée d’écrire un guide de survie de l’été (verre de rosé à la main, bien sûr!).

Belles courges.jpg

Manger à des heures normales même pendant les vacances : un outil efficace pour ne pas déraper.

Maintenir un horaire régulier pour les heures de repas

Ok, c’est les vacances. On se couche plus tard, on se lève tard, on fait de la route, on tchille sur une plage, bref l’horaire de 9 à 5 prend le bord!

Mais pour ma part, j’essaie de maintenir un horaire habituel pour les repas. Dans la vie de tous les jours, mes repas sont assez prévisibles. Petit-déjeuner environ une heure après le lever, collation d’avant-midi, dîner vers midi, collation d’après-midi, souper entre 18h et 19h et ciao bye!

C’est l’horaire qui marche pour moi.

Donc, pendant les vacances, je continue comme ça. Ça m’aide à ne pas être trop affamée, à maintenir un certain contrôle sur mes envies et à décliner une offre alléchante si ça ne tombe pas dans un moment de repas.

 

Repas festif.jpg

Pas nécessaire de se priver, si on planifie un peu!

Prévoir les occasions d’excès

Épluchette de blé d’Inde, réunion de famille, party piscine, camping, etc. : la belle saison est propice aux activités festives qui requièrent bonne bouffe et consommations alcoolisées.

Lorsque je sais qu’une occasion spéciale arrive et que je risque de profiter des bonnes choses de la vie, peut-être avec un peu plus d’enthousiasme que d’habitude, je m’arrange pour que les autres repas de la journée soient plus légers. De cette façon, ça me donne un peu de lousse pour profiter de l’activité tout en sachant que je ne suis pas en train de saboter mes efforts.

 Faire les choix qui nous rendent heureux

J’aime beaucoup voyager et découvrir du pays. Pour moi, un aspect très important des voyages est de découvrir la bouffe locale. Le McDo à l’étranger,  aucun intérêt.

Je sais que quand je voyage, je vais probablement dépasser mon budget calorique. Mais c’est un choix assumé. Et je sais qu’au retour, je vais reprendre mes bonnes habitudes et ne pas transformer un voyage d’une semaine en une dérape de 6 mois. Se permettre de profiter des bonnes choses de la vie, c’est important.

Alors, je me pose la question : « Qu’est-ce qui va m’apporter le plus de plaisir? » ou   « Qu’est-ce qui va le plus me manquer si je m’en prive? ». Et je fais mes choix en conséquence.

Et ce n’est pas parce que je suis en voyage que TOUT est spécial, donc j’essaie quand même de choisir intelligemment sur quels aliments/boissons je vais investir mon budget. Des frites, je peux en manger n’importe où dans le monde. Du haggis ou des pupusas, moins certain.

La même logique s’applique à la maison. L’été, on dirait que tous les repas sont susceptibles d’être over the top. D’où l’importance de bien se connaître pour faire les choix qui nous rendent heureux.

L’idée c’est qu’on n’est pas obligé de tout sacrifier pour perdre du poids ou le maintenir. Mais on n’est pas obligé de manger la maison au complet pour profiter de l’été…

IMG_0622

L’activité physique : un des nombreux plaisirs de l’été!

Continuer d’être actif

Le beau temps, ce n’est pas juste pour faire du barbecue!

L’été, je continue d’aller au gym et j’essaie d’être plus active tous les jours pour compenser légèrement les petits plus alimentaires. Et pour profiter du dehors. Win-win!

Quand je voyage, un de mes grands plaisirs est de me lever tôt et d’aller faire une belle grande marche avant le déjeuner. Je découvre du pays, j’ai la place pour moi toute seule, je m’imprègne de l’endroit et je me fais de super beaux souvenirs. Et quand je reviens de ma ballade, j’ai toujours plein de choses à raconter à mon chum. À son grand désarroi de gars « pas du matin »!

Et vous, quels sont vos trucs pour profiter de l’été?

4 réflexions sur “Combiner les plaisirs de l’été et la perte de poids : un rêve atteignable!

  1. De mon côté je bouge bien et je mange ce qu’il me fait envie. Je cuisine sain même en vacances mais sans oublier glaces et resto.. L’année dernière à mon retour de vacances soit 15 jours j’avais perdu 900g une 1ère ! Cette année ce sera la même chose 😀

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s