5 raisons d’aimer son corps

Je reviens à peine d’un voyage de deux semaines dans les Europes. Une semaine à Paris et une semaine à Londres en compagnie de ma maman, pour qui c’était son premier voyage. Une expérience fabuleuse. J’ai passé du temps de qualité avec ma chère maman, nous avons découvert des facettes inconnues l’une de l’autre, nous nous sommes fait de beaux souvenirs, nous nous sommes rempli les yeux. Que du positif.

Tuileries

Ma mère et sa fille préférée!

En bonne milléniale attardée (je n’ai pas l’âge d’une milléniale, juste l’attitude!), j’avais hâte de voir nos photos et d’en partager quelques-unes sur les Interwebs.

Mais en regardant mais photos, j’ai de la misère à voir mes beaux souvenirs… Je sticke sur mes bourrelets, sur le déséquilibre de ma silhouette, mon double menton… Je me dis que ça ne paraît pas tant que ça, ma perte de poids. Que j’aurais encore beaucoup de poids à perdre pour être satisfaite de mon apparence. Si seulement je pouvais me débarrasser de ces foutues dix dernières…

Paris

Une promenade en touriste.

Bref, je réalise que je manque un peu d’indulgence avec moi-même. Et ça m’achale. Parce que j’aimerais ça que ça ne soit pas important pour moi, mon apparence. Et surtout, j’aimerais aimer mon corps.

Il y a un beau mouvement qui prend de plus en plus d’ampleur dans le domaine de la santé et du bien-être : le body positivity. Pour l’expliquer tout croche et trop rapidement, le mouvement invite à la diversité corporelle dans les médias et à voir la beauté de tous les types de corps : du plus mince au plus rond, du plus roux au plus blond. Ça rime, c’est le best.

L’idée est qu’on devrait aimer notre corps et ne pas penser qu’il est moins beau ou qu’il a moins de valeur qu’un autre juste parce qu’il est différent.

Et je trouve ça juste super.

Mais, comment on fait pour aimer notre corps?

Ouf, THE question! Aimer est un grand verbe. Aimer veut dire sans condition, peu importe ce qu’il advient, jusqu’à ce que la mort nous sépare, etc.

Je pense que mon corps et moi, on est de bons amis. On aime être ensemble, mais des fois on se tape sur les nerfs. Des fois, il me trahit. Des fois, je prends des décisions qui lui font mal. Je ne pense pas toujours à lui en premier quand je fais des choix. Et des fois, il me cache des choses. Bref, c’est compliqué notre relation!

Walworth

Juste une fille qui sort d’une maison… photo pas stagée!

Alors, j’ai décidé de réfléchir. Et de trouver des bonnes raisons de l’aimer, une fois pour toutes!

Il me mène du point A au point B

Je suis exceptionnellement chanceuse. Quand je veux aller à quelque part, mes jambes m’y mènent. Quand je veux aller au gym, faire ma routine, mon corps me suit. Quand j’ai un projet, j’ai la capacité de le réaliser.

Ça peut sembler new age psycho-pop à 5 cennes ou Astro Mag, mais de n’avoir aucune limitation physique est une chance que je ne reconnais pas assez souvent.

Il fait des choses extraordinaires

Sans que j’y pense, mon corps respire, digère, répare des affaires, produit de l’urine, etc. Il pourrait même manufacturer un être humain, bon sang!

C’est une machine intelligente, qui n’a pas besoin que je lui rappelle quoi que ce soit pour le faire. Une chance d’ailleurs, parce que ça ferait un bout de temps que j’aurais arrêté de respirer… Probablement la première fois que j’aurais vu une boîte remplie de chatons!

Il est le témoin de ma vie

Ok, mon corps est tout croche. Et la perte de poids n’a pas vraiment aidé.  Avant j’avais des grosses cuisses parce que mon poids s’accumulait à cet endroit. Maintenant, elles ont toujours la même shape parce que ma peau n’a pas rapetissé avec ma perte de poids. C’est weird et je n’aime pas ça.

Mais, d’un autre côté, ça me rappelle d’où je viens, ce que j’ai accompli, les efforts que j’ai faits. C’est mes blessures de guerre, quoi!

J’ai aussi une cicatrice qui me rappelle la fois où j’ai fait de la lasagne pis je me suis brûlée l’avant-bras sur l’élément du four. Ouin, mon corps ne se rappelle pas juste des moments édifiants de ma vie. Ni des plus importants….

C’est le seul que j’ai…

Je peux faire des plans pour le changer, lui faire prendre ou perdre du poids, le modifier chimiquement ou chirurgicalement, mais au moment où j’écris cet article, je n’ai qu’un seul corps. Avec ses qualités et ses défauts. Et ça ne sert à rien d’attendre que mon corps soit arrivé à un certain poids, ait une certaine silhouette ou un certain look pour l’aimer. Maintenant est le meilleur moment!

Là tout de suite, mon corps m’accompagne et me permet de chanter, manger, danser, dormir entre mon petit chat et mon bel homme, voyager, rire… Il pourrait être différent, mais est-ce que ça veut dire mieux?

…et il a besoin d’amour

Dans ma tête, je pèse encore 230 livres. Même après un an à 155. Des fois, je vois ma réflexion dans un miroir ou dans une vitrine et je ne me reconnais pas tout de suite. Je suis un peu comme une perruche qui pense qu’elle a un ami parce qu’on lui met un miroir dans sa cage…

Pourquoi c’est important? Parce qu’avant que je réalise que c’est moi que je vois (oui, je finis par clutcher quand même!), je n’ai pas d’opinion sur la fille dans la vitrine. Je ne la trouve ni trop grosse, ni difforme, ni bizarre… C’est juste une dudette qui passe par là.

Et je réalise qu’on devrait toujours être comme ça. Se regarder comme on regarde un étranger. Parce qu’on est beaucoup plus intransigeant avec soi-même qu’avec les autres. On est souvent capable de reconnaître la beauté chez les autres mais pas tant chez nous.

Et je demande donc, pourquoi ne pas faire comme Gerry le chantait et se voir avec les yeux du cœur?

Je vais re-regarder mes photos, et essayer fort!

Mais en attendant, j’ai comme le goût de crinquer le volume et de laisser Gerry m’inspirer. Aujourd’hui, je vois la vieavec les yeux du coeur

5 réflexions sur “5 raisons d’aimer son corps

  1. Josée T dit :

    Qu’il est intéressant de réfléchir à notre image de cette manière. Qu’il est difficile de s’accepter comme on est. Une chose est certaine, il ne faut pas être trop sévère, juste un peu. Merci pour tant d’authenticité. 🎀

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s