Mes stratégies gagnantes pour perdre du poids

Juil.2014vsJuin2016

De juillet 2014 à juin 2016 : un changement de 72 livres.

C’est souvent drôle la façon dont les gens abordent ma perte de poids. Il y a généralement une petite gêne et des façons détournées de m’en parler.

Ça me fait sourire. Mais je comprends. Pas facile de dire à quelqu’un qu’il a perdu du poids. Même moi, sachant que ça fait très plaisir à entendre, j’hésite à le souligner. On dirait qu’il n’y a pas moyen que ça ne sonne pas comme : « T’étais vraiment huge avant… »

Une fois la glace brisée, les gens ont souvent beaucoup de questions pour moi. En particulier : « Comment t’as fait? ».

Et je sens toujours une petite déception quand je raconte. C’est que c’est assez peu glamour. Et pas full mystérieux…

La perte de poids, ce n’est pas compliqué. Ceux qui vous disent le contraire ont définitivement quelque chose à vous vendre. Il faut simplement créer un déficit calorique. S’assurer qu’à chaque jour (ou en tout cas, la plupart du temps), le nombre de calories qui entre est plus petit que le nombre de calories qui sort.

Simple. Mais pas facile pour autant…

Voici donc quelques trucs qui ont fonctionné pour moi. J’ai la belle intention d’écrire des articles plus complets pour chacun, mais comme on est tous pressés par le temps Netflix, l’essentiel se retrouve plus bas!

Mettre ses efforts au bon endroit : alimentation vs activité physique

Je fréquente assidument un gym depuis que j’ai 19 ans. Même au plus élevé de mon poids, j’y allais en moyenne 3 fois par semaine et mes entraînements étaient très intenses. Mais comme je consommais beaucoup plus de calories que ce que je pouvais dépenser en une à deux heures au gym, ça ne m’a jamais empêché de prendre du poids.

Contrairement à ce qu’on peut penser instinctivement, l’activité physique compte pour très peu dans une perte de poids. L’alimentation est l’aspect le plus important. Être actif a d’autres nombreux bénéfices mais ne fera pas une grande différence sur la balance.

Tenir un journal alimentaire

Il y a beaucoup d’applications gratuites de journal alimentaire, nul besoin de payer pour ce service. Personnellement, j’utilise Lose It! . J’aime sa façon de fonctionner. Lose It! se contente de compter les calories et ne juge pas les choix que je fais. Y a ma mère pour ça et elle fait déjà une très belle job!

Les journaux alimentaires en ligne sont archi-simples à utiliser : on entre son poids de départ, le nombre de livres qu’on veut perdre par semaine et l’application calcule un « budget » quotidien de calories. À chaque repas, il faut lister tout ce qu’on mange et l’application nous dit si on est en-dessous ou au-dessus de notre budget de calories.

Au début, c’est assez fastidieux de tout rentrer mais l’application a une très bonne mémoire et on peut aussi faire des copier-coller de repas/aliments précédents. Donc, après une semaine ou deux, ça devient beaucoup plus simple.

Pour plus de trucs concernant le journal alimentaire, voir un autre excellent article de yours truly!

Utiliser une balance alimentaire

L’œil n’est pas un très bon juge de portion, surtout quand on a faim!

J’utilise une balance pour peser la grande majorité de mes aliments, même le beurre d’arachide sur mes toasts du matin! Je préfère la balance aux mesures de volume (tasses et cuillers à mesurer, etc.) car c’est beaucoup plus précis.

 S’organiser

Je prévois mes repas pour la semaine, je fais mes lunchs pour le bureau et j’amène des collations quand je sais que je serai à l’extérieur de la maison pour un bout de temps.

Quand j’ai un souper entre amis, je prévois des repas plus légers pour le reste de la journée et quand je vais au resto, j’essaie de regarder le menu à l’avance (la magie de l’Internet!).

Chaque semaine, je prévois quand j’irai au gym et quels matins j’irai au travail en transport actif.

Oui, la spontanéité en prend un coup. Oui, on dirait que je vis la vie d’une retraitée de 170 ans. Mais ça marche pour moi!

Mesurer son progrès

Je me pèse tous les matins. Ça va à l’encontre de tous les conseils qu’on lit sur la perte de poids. Paraît que se peser tous les jours peut être contre-productif : si le poids diminue, on peut être tenté d’être au-dessus de ses affaires, baisser sa garde et se clancher une grosse molle trempée dans le chocolat. Si le poids augmente, ça peut nous décourager et mener à la grosse molle mais pour d’autres raisons.

Mais ça marche pour moi! Ça me motive. Ça me permet de mesurer mon progrès. Et ça ne me fait pas capoter.

C’est encourageant de pouvoir constater mon progrès. Et en même temps, ça me permet de rajuster ma stratégie si ça ne semble pas fonctionner. Pour moi, la pesée fonctionne bien mais il faut choisir ce qui est le plus parlant pour soi et pour son objectif.

 Trouver sa motivation

C’est important de se poser la question : pourquoi je veux perdre du poids? Et trouver ses vraies raisons, celles qui vont nous permettre de faire les bons choix à tous les jours, plusieurs fois par jour. Et aucune raison n’est trop superficielle ou trop nounoune.

J’ai commencé ma perte de poids parce que je voulais être plus en forme, être plus en santé, je voulais prendre soin de moi, faire plus de sport et… me trouver belle toute nue! Ça vole pas haut? Et alors?

Incidemment, voici un article du blogue qui explore plus en profondeur commentoù et pourquoi trouver sa motivation.

Éviter la mentalité du tout ou rien

Combien de fois je me suis dit : « Cette semaine, je vais manger une salade à tous les midis, faire une heure de vélo par jour, et arrêter de grignoter le soir. Ah oui, pas de dessert non plus! »

Et un midi, c’est la fête d’une collègue et on sort pour l’occasion. La salade prend le bord. Et tant qu’à avoir mangé un burger, je vais me payer un dessert. Pis tant qu’à avoir mangé un dessert, j’irai pas faire de vélo. Pis vu que j’ai manqué mon vélo, je vais manger mon sac de chips d’urgence en regardant la télé…

C’est ça, la mentalité du tout ou rien. Et c’est vraiment destructeur.

Il ne faut pas s’attendre à ce que tout soit parfait tout le temps. Oui, ça m’arrive un repas où je l’échappe. Oui, ça m’arrive de trouver le divan beaucoup plus attrayant que mes chaussures de sport. Mais ce n’est pas la fin du monde et ça ne vient pas gâcher tous mes efforts d’avant.

Ça m’a pris du temps, mais j’ai fini par comprendre qu’un repas excessif ne me fera pas prendre de poids instantanément, de la même façon que de manger une salade ne me fera pas perdre de poids instantanément. L’important est de remonter à cheval dès que je peux et de recommencer mes bonnes habitudes au prochain repas ou à la prochaine séance de sport. Pas de stress!

Trouver ce qui marche pour soi

Chaque blogger et/ou gourou de la fitness et/ou célébrité ou autre veut nous convaincre qu’il ou elle a trouvé LA formule pour perdre du poids (et ils essaieront souvent de nous la vendre pour une modique somme de quelques paiements de char).

Mais il faut être vraiment vigilant. Même si les grandes lignes sont simples (manger moins de calories qu’on dépense), la perte de poids est une démarche très personnelle. D’où l’importance de trouver une formule qui nous convient.

Pour moi, ça a été Lose It, le gym, la marche et la course. Mais pour d’autres, ça pourrait être un bon vieux journal alimentaire papier et la zumba. Recette personnelle!

Se méfier du trop beau pour être vrai

« Perdez du poids en ne mangeant que/en ne mangeant jamais cet aliment », « Mangez tout ce que vous voulez et perdez des dizaines de livres par semaine », « 3 minutes par mois de ce simple exercice feront fondre votre graisse »…

L’industrie de la perte de poids engrange des milliards par année. Principalement parce qu’ils savent très bien vendre leurs produits et ne répugnent pas à utiliser des tactiques qui frôlent le frauduleux.

Désolée, mais perdre du poids c’est beaucoup de travail et de compromis et, parfois, un peu de souffrance. Si c’est trop beau pour être vrai, ça l’est sûrement.

6 réflexions sur “Mes stratégies gagnantes pour perdre du poids

  1. Dominique Gosselin dit :

    OMG! C’est mon troisième commentaire que je te laisse en seulement quelques minutes (t’inquiètes, je suis pas folle, juste enthousiaste). Je viens de voir que tu utilises Loseit, comme moi! J’adore et même si j’ai atteint mon poids, je continue à l’utiliser, ça m’aide à garder le contrôle.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s